SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

Un bombardement russe vise le port ukrainien d’Olivia sur la mer Noire

Le ministère ukrainien des Infrastructures a déclaré aujourd’hui, lundi, qu’une zone à l’intérieur du port d’Olivia sur la mer Noire, qui fait l’objet d’une concession à la société qatarie QTerminals pour l’exploitation de ports maritimes, a subi une « frappe » militaire.

Un haut responsable ukrainien a déclaré lundi que la Russie tentait de tromper le président français Emmanuel Macron et d’autres dirigeants occidentaux en exigeant que tout passage humanitaire permettant une sortie sûre de l’Ukraine passe par la Russie ou le Bélarus.

La vice-première ministre Irina Vereshuk a confirmé que l’Ukraine demande à la Russie d’accepter un cessez-le-feu dès ce matin pour permettre l’évacuation des Ukrainiens vers la ville de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.

Elle a ajouté lors d’un briefing télévisé que l’Ukraine a reçu la proposition russe tôt ce matin après que Macron se soit entretenu avec le président russe Vladimir Poutine.

L’Ukraine a accusé les forces russes de bombarder les zones désignées pour les passages humanitaires afin d’empêcher les habitants de fuir les villes attaquées.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que de nouveaux « passages » seraient ouverts depuis la capitale ukrainienne, Kiev, et les villes orientales de Kharkiv et de Sumy, en plus de la ville côtière de Mariupol. Moscou a accusé l’Ukraine de ne pas avoir réussi jusqu’à présent à sécuriser les passages humanitaires et a nié avoir ciblé des civils.

Les deux parties se préparent à une troisième série de pourparlers qui se tiendra lundi dans un lieu tenu secret. L’Ukraine a revu à la baisse ses attentes quant à une éventuelle avancée dans ces pourparlers.

Les autorités ukrainiennes affirment qu’environ 200 000 personnes sont toujours bloquées à Mariupol, la plupart d’entre elles étant sous terre pour éviter les bombardements russes qui durent depuis six jours et qui ont également coupé la nourriture, l’eau, l’électricité et le chauffage.