SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 May 2022, Sunday |

Un centre israélien dément le récit de l’armée sur le meurtre de la journaliste Shireen Abu Akleh

Le centre israélien des droits de l’homme, B’Tselem, a déclaré qu’une enquête qu’il a menée a montré une contradiction entre le récit de l’armée d’occupation israélienne et ce qui s’est réellement passé lors du meurtre de la journaliste Shireen Abu Akleh dans le camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

B’Tselem a déclaré dans une série de tweets qu’il « publiait des documents qui révèlent la fausseté des allégations du gouvernement israélien concernant le meurtre ».

Il a ajouté:« Nous montrons qu’il était impossible que le tireur palestinien qui a été vu dans la vidéo, Shireen (Abu Akleh) soit tué ».

Et le Premier ministre du gouvernement d’occupation israélien, Naftali Bennett, avait publié une vidéo d’un combattant de la résistance palestinienne tirant sur ce qui semblait être des soldats israéliens.

« Selon les informations que nous avons recueillies, il semble probable que des Palestiniens armés, qui tiraient sans discrimination à l’époque, soient responsables de la mort malheureuse du journaliste », a déclaré Bennett dans un tweet.

Et Bennett a poursuivi : « Des hommes armés palestiniens ont été filmés disant : (Nous avons tiré sur un soldat alors qu’il était allongé sur le sol). Aucun soldat israélien n’a été blessé, et cela soulève la possibilité que ce soient eux qui aient tiré et blessé le journaliste ».

Mais B’Tselem a pu déterminer le lieu du meurtre du journaliste palestinien, qui détient la nationalité américaine, et celui des combattants de la résistance palestinienne.

Il est clair à travers le programme de positionnement, que les deux sites sont différents.

Il a déclaré:« Un chercheur de terrain de B’Tselem à Jénine ce matin a documenté les endroits exacts où le tireur palestinien a été filmé dans une vidéo distribuée par l’armée israélienne en train de tirer, ainsi que l’endroit exact où la journaliste Shirin Abu ‘Aqleh a été tuée.

B’Tselem a ajouté:« La documentation de la fusillade palestinienne, qui a été distribuée par l’armée israélienne, ne peut pas être celle de la journaliste Shireen Abu Akleh ».

Le Centre a également publié sur son compte Twitter un clip vidéo, qu’il a filmé, de la ruelle apparaissant dans la vidéo diffusée par l’armée d’occupation israélienne, ainsi que du site où « Abu Akleh » a été tué.

Le chercheur de terrain de B’Tselem a suivi à pied l’emplacement des combattants de la résistance et le lieu du meurtre d’Abu Akleh.

Dans la vidéo de B’Tselem, il est apparu que l’emplacement des combattants de la résistance dans le camp de réfugiés palestiniens de Jénine (nord) était loin, et ne faisait pas face au site du ciblage d’Abu Akleh.

Le ministère palestinien de la Santé a indiqué que le journaliste Abu Akleh a été tué, mercredi matin, par des balles de l’armée israélienne, dans la ville de Jénine.

Et le journaliste Abu Aqila, né à Jérusalem en 1971, est titulaire d’une licence en journalisme et médias de l’université de Yarmouk en Jordanie.