SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Un exercice militaire de l’OTAN démarre lundi

Depuis le déclenchement de l’invasion russe de l’Ukraine, les pays occidentaux et les membres de l’OTAN se sont préparés à tout développement susceptible d’étendre la portée de la guerre.

Washington continue de renforcer ses forces militaires, en envoyant des soldats supplémentaires en Europe de l’Est pour y soutenir les forces de l’OTAN.

A cet égard, selon des informations de presse, le Premier ministre britannique Boris Johnson organise, la semaine prochaine, un sommet avec les dirigeants des pays scandinaves et baltes, voisins de la Russie, en marge de l’un des plus grands exercices militaires de l’OTAN depuis la guerre froide, qui aura lieu en Norvège à partir de lundi.

On s’attend à ce que plus de 30000 soldats de 27 pays participent aux exercices, qui seront appelés « exercice de réponse au froid », qui s’entraîneront à des températures inférieures à zéro.

Dans un contexte connexe, Johnson recevra mardi à Londres les dirigeants de la Joint Expeditionary Force (JEF), une coalition de dix pays axée sur la sécurité en Europe du Nord, selon un communiqué publié par Downing Street.

« La sécurité européenne a été ébranlée par l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, et avec nos partenaires, nous prendrons des mesures pour nous assurer que nous en sortirons plus forts et plus unis qu’auparavant », a déclaré Johnson, soulignant qu’assurer la résistance de l’Occident aux menaces de Le président Vladimir) Poutine doit aller au-delà de l’aspect militaire.

« Avec nos partenaires de la mer du Nord et de la mer Baltique, nous devons nous assurer que nous sommes à l’abri de l’ingérence russe dans nos approvisionnements énergétiques, notre économie et nos valeurs », a-t-il ajouté.

La Force expéditionnaire conjointe, qui a été créée en 2012, se compose des membres de l’Atlantique, la Grande-Bretagne, le Danemark, l’Estonie, l’Islande, la Lettonie, la Lituanie, les Pays-Bas et la Norvège, ainsi que la Finlande et la Suède, qui ne sont pas membres de l’alliance.

Les pays de la coalition « Jeff » mènent leurs exercices militaires menés par le Royaume-Uni en mer Baltique, pour démontrer la « liberté de mouvement » dans une zone stratégique frontalière de la Russie.

Pour le sommet de la semaine prochaine, les dirigeants du JEFF devraient convenir d’un « calendrier amélioré » pour les exercices dans l’Arctique, l’Atlantique Nord et la mer Baltique, selon un communiqué de Downing Street.

    la source :
  • alarabiya