SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

Un journal russe : Israël se prépare à attaquer tous les aéroports du régime syrien

Au cours des dernières années, Israël a lancé des centaines de frappes aériennes en Syrie, visant des sites militaires et de sécurité de l’armée syrienne et des cibles iraniennes et du Hezbollah. Les frappes se sont intensifiées alors que Téhéran utilisait les aéroports syriens pour transférer davantage d’armes à ses milices dans la région.

Le journal russe « Nezavissimaia Gazeta » a révélé dans un rapport qu’Israël est prêt à attaquer tous les aéroports du régime syrien, et à paralyser tous les vols dans ce pays, afin d’empêcher le libre transfert de systèmes d’armes avancés et de munitions par des avions cargo iraniens vers divers aéroports syriens.

Le journal indique que les autorités israéliennes prévoient d’empêcher complètement les communications aériennes entre la Syrie et l’Iran, car cette route est utilisée pour transporter des armes au régime syrien et au Hezbollah libanais.

Ceci intervient alors que le journal « Jerusalem Post », citant de hauts responsables israéliens anonymes, avait précédemment annoncé que l’armée israélienne avait détruit environ 90% des infrastructures de transfert d’armes de l’Iran vers la Syrie et de fabrication d’armes sur le territoire syrien.

D’autre part, ces derniers jours et parallèlement à l’attaque aérienne contre les positions du Corps des gardiens de la révolution islamique dans l’est de la Syrie et à l’assassinat de 3 de ses membres, l’armée israélienne, dans un acte sans précédent, a revendiqué la responsabilité d’une attaque perpétrée le mois dernier contre un camion d’armes dans un convoi de camions appartenant au régime iranien à la frontière entre la Syrie et l’Irak.

Les médias arabes et hébreux ont également rapporté qu’au moins 3 membres des Gardiens de la Révolution iranienne ont été tués à la suite d’une frappe aérienne, mercredi 14 décembre, visant des sites des forces des Gardiens de la Révolution iranienne et des militants liés au régime iranien près de la ville de Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie.

De même, en novembre de cette année, la chaîne de télévision israélienne Channel 11 a publié, pour la première fois, un reportage sur l’unité de contrôle des drones d’attaque israéliens.

Il y a quelques mois encore, Israël ne confirmait ni démentait aucun rapport sur sa possession de drones d’attaque, mais il y a quelques mois, suite à un changement de cette politique, il a admis pour la première fois qu’il possédait et utilisait des drones d’attaque.

    la source :
  • Iran International