SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Un « message provocateur »… Un porte-avions chinois se déplace dans le détroit de Taïwan

Le ministère de la défense de Taïwan a déclaré qu’un porte-avions chinois avait navigué dans le détroit de Taïwan vendredi, quelques heures avant une conversation attendue entre le président américain Joe Biden et le président chinois Xi Jinping.

La situation a récemment été tendue entre Taïwan et la Chine, cette dernière estimant avoir la souveraineté sur Taïwan, gouvernée démocratiquement. Elle a également doublé ses activités militaires à proximité de l’île pour envoyer des messages à la communauté internationale confirmant sa souveraineté sur Taïwan, ce qui a suscité l’inquiétude de Taipei et de Washington.

Dans ce contexte, Reuters, citant une source informée, a indiqué que le porte-avions Shandong a navigué près de l’île de Kinmen contrôlée par Taïwan et située juste en face de la ville chinoise de Xiamen, et qu’un navire de guerre américain l’a suivi, ajoutant que « vers 10h30, le CV-17 est apparu. Il se trouve à environ 30 miles nautiques au sud-ouest de Kinmen, et un passager d’un vol civil l’a pris en photo », a-t-il dit, indiquant le porte-avions « Shandong » avec son numéro d’exploitation officiel.

La source a déclaré que le destroyer américain « Ralph Johnson » a suivi le porte-avions, qui n’avait pas d’avion à bord, au moins sur une partie de sa trajectoire et a navigué vers le nord dans le détroit. Elle a ajouté que Taïwan avait également envoyé des navires de guerre pour surveiller la situation.

À son tour, le ministère taïwanais de la Défense a confirmé le passage du porte-avions, mais n’a pas donné d’autres détails que de dire que ses forces sont « pleinement conscientes » de ce que font les navires et les avions chinois dans le détroit de Taïwan.

« Le Ralph Johnson a effectué un passage de routine dans le détroit de Taïwan le 17 mars (heure locale) dans les eaux internationales, conformément au droit international », a déclaré le lieutenant Mark Langford, porte-parole de la marine américaine. Il n’a pas fourni plus de détails.

Le mouvement du porte-avions chinois est intervenu à un moment sensible, environ 12 heures avant que le président américain Joe Biden ne doive s’entretenir avec son homologue chinois, Xi Jinping.

En outre, la source a qualifié le moment du déplacement du porte-avions chinois de « provocateur » et a indiqué qu’il était inhabituel qu’il navigue en plein jour, les missions précédentes ayant été effectuées de nuit.

Lu Chi-cheng, législateur principal du Parti démocratique progressiste au pouvoir à Taïwan, a déclaré que le déplacement du Shandong était un « message très provocateur ».

« Les tensions de part et d’autre du détroit de Taïwan ne s’intensifieront pas beaucoup en raison de cette action, mais elle est susceptible d’inciter les pays voisins à relever le niveau d’alerte militaire », a-t-il déclaré à Reuters.

Taïwan rejette les revendications de souveraineté de la Chine (sur Taïwan) et s’est engagé à plusieurs reprises à défendre sa liberté et sa démocratie.

    la source :
  • Reuters