SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Un missile russe passe à proximité d’une centrale nucléaire ukrainienne !

La société « Energoatom », qui exploite les centrales nucléaires ukrainiennes, a publié une vidéo incroyable qui a failli provoquer une terrible catastrophe en Ukraine et dans tous les pays environnants.

Le clip vidéo, qui a été suivi par les caméras de surveillance de l’entreprise, montre un missile russe volant à très basse altitude au-dessus d’une centrale nucléaire, menaçant d’une catastrophe « nucléaire ».

Le missile a quitté le sud de l’Ukraine pour se diriger vers le nord, et il pourrait avoir visé la capitale, Kiev, qui a été bombardée par les Russes aux premières heures de la matinée de dimanche.

Les frappes russes aux premières heures du dimanche matin ont visé un complexe résidentiel de la capitale ukrainienne, qui n’a pas subi de bombardements russes depuis près de trois semaines, au moment où les dirigeants mondiaux se réunissent en Europe pour discuter de l’imposition de nouvelles sanctions à la Russie, selon l’ « AFP ».

« Tout dommage à l’unité de puissance active aurait des conséquences très graves et pourrait menacer le monde d’une terrible catastrophe nucléaire », a-t-elle ajouté.

Le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a déclaré que la frappe russe sur la capitale visait à « intimider les Ukrainiens » avant le sommet de l’OTAN qui se tiendra à Madrid du 28 au 30 juin.

Pour sa part, le président américain Joe Biden a estimé que les frappes de missiles russes sur la capitale ukrainienne Kiev dans la nuit et tôt dimanche matin étaient un exemple de la barbarie russe.

« Cela (montre) davantage leur barbarie », a-t-il ajouté lors du sommet du G7 en Allemagne.

Biden participera au sommet du Groupe des Sept, qui débute dimanche dans une station alpine et durera trois jours.

Un haut responsable de l’administration américaine a déclaré que le Groupe des Sept annoncera mardi une interdiction des importations d’or russe, dans le cadre des efforts en cours pour punir la Russie pour sa guerre en Ukraine et bloquer les tentatives d’échapper aux sanctions occidentales.

Selon ce responsable, la Grande-Bretagne et les États-Unis annonceront cette mesure dimanche, suivie d’une annonce officielle mardi.

Le président (américain) et les autres dirigeants du G7 continueront à travailler pour demander des comptes au (président russe Vladimir) Poutine. Aujourd’hui, les États-Unis et le Royaume-Uni annoncent que les dirigeants du Groupe des Sept vont interdire les importations d’or russe. L’annonce officielle aura lieu mardi.

    la source :
  • Alhurra