SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

Un nouveau différend entre les parties au gouvernement israélien

Les médias israéliens ont rapporté qu’il y a un différend entre les parties du nouveau gouvernement israélien au sujet de l’enquête sur « l’affaire 3000 », dans laquelle l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu fait face à des accusations de corruption.

Le ministre de la Défense et chef de la coalition centriste « Kakhol lavan » Benny Gantz insiste sur le fait qu’un nouveau comité gouvernemental devrait être formé pour enquêter sur la question d’un accord conclu par le gouvernement de Netanyahu pour acquérir des sous-marins et des navires de guerre de l’entreprise allemande Thyssenkrupp, et c’est l’un des les plus grands cas de corruption gouvernementale dans l’histoire d’Israël.

Cela vient avec des nouvelles sur l’opposition des partis de droite au gouvernement à cette initiative.

Le Canal 12 israélien a rapporté que la ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked avait déclaré à Gantz que son parti Yamina (auquel appartient le Premier ministre Naftali Bennett) s’opposerait à son initiative, mais que le ministre de la Défense avait de toute façon l’intention de soumettre sa proposition au vote lors de la session hebdomadaire du gouvernement dimanche prochain.

La chaîne a rapporté que Shaked et d’autres sources à Yamina ont indiqué à Gantz que sa nouvelle initiative sort du cadre des accords de coalition entre les membres du nouveau gouvernement.

Pendant ce temps, le ministère de la Justice a nié avoir reçu des suggestions de Gantz concernant la formation d’un nouveau comité d’enquête sur l’affaire des sous-marins, mais le ministre de la Défense a insisté sur le fait qu’un projet de cette proposition avait été remis au ministère hier.