SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 23 October 2021, Saturday |

Un nouveau message égyptien à l’Éthiopie cocernant le barrage de la Renaissance

Le ministre égyptien de l’Irrigation, Mohamed Abdel Ati, a déclaré lors de sa rencontre avec le Premier ministre Michel Lukonde de l’État démocratique du Congo que son pays souhaitait achever les négociations sur le barrage de la Renaissance avec le Soudan et l’Éthiopie, expliquant qu’au cours de la réunion, il avait discuté de l’évolution de la question des eaux du Nil et de la position actuelle sur les négociations sur le barrage de la Renaissance éthiopienne.

Abdel Ati a déclaré que l’Égypte était désireuse de mener à bien les négociations pour parvenir à un accord juridique équitable et contraignant pour tous qui réponde aux aspirations de tous les pays au développement.

Le ministre a souligné les constantes de l’Égypte à préserver ses droits sur l’eau et à bénéficier à tous dans tout accord sur le barrage de la Renaissance, soulignant la demande de l’Égypte et du Soudan avec la participation de parties internationales dirigées par la République démocratique du Congo auxquelles participent les États-Unis, l’Union européenne et les Nations Unies pour soutenir activement la méthodologie des négociations entre les trois pays, afin de maximiser leurs chances de succès, d’autant plus que les négociations atteignent un stade d’impasse en raison de l’intransigeance éthiopienne, soulignant en même temps que l’Égypte et le Soudan n’accepteront pas la décision unilatérale de remplir et d’exploiter le barrage éthiopien.

    la source :
  • RT