SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 January 2022, Wednesday |

Un nouvel échec : L’Iran n’a pas réussi à lancer un missile dans l’espace

Le lancement spatial iranien de jeudi n’a pas réussi à mettre en orbite ses trois charges utiles après que la fusée n’a pas pu atteindre la vitesse requise, a déclaré un porte-parole du ministère de la Défense dans des propos diffusés vendredi par la télévision d’État, selon Reuters.

La tentative de lancement, qui a eu lieu alors que des négociations indirectes entre les États-Unis et l’Iran se déroulent en Autriche pour tenter de sauver l’accord nucléaire de 2015, a suscité des critiques de la part des États-Unis, de l’Allemagne et de la France.

« Pour qu’une charge utile puisse entrer en orbite, elle doit atteindre des vitesses supérieures à 7 600 (mètres par seconde). Nous avons atteint 7 350 », a déclaré le porte-parole, Ahmad Hosseini, dans un documentaire sur le lanceur diffusé sur la télévision d’État et mis en ligne.

L’Iran, qui possède l’un des plus grands programmes de missiles du Moyen-Orient, a subi plusieurs échecs de lancement de satellites ces dernières années en raison de problèmes techniques.

Et Washington s’est dit préoccupé par le développement par l’Iran de lanceurs spatiaux, et un diplomate allemand a déclaré que Berlin avait appelé l’Iran à cesser d’envoyer des fusées de lancement dans l’espace, ajoutant qu’elles violaient une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU.

Aussi, la France a déclaré vendredi que le lancement de la fusée visant à envoyer trois dispositifs de recherche dans l’espace était en violation des règles de l’ONU et était « d’autant plus regrettable » que les négociations nucléaires avec les puissances mondiales progressaient.

Téhéran nie que son activité spatiale soit une couverture pour le développement de missiles balistiques ou qu’elle ait violé une résolution des Nations unies.

    la source :
  • Reuters