SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Un piratage des chaînes de télévision russes

Un groupe de pirates anonymes a annoncé lundi avoir piraté plusieurs chaînes de télévision russes, puis montré des images de la guerre en cours en Ukraine, dans le but d’embarrasser Moscou et de montrer ce qu’il fait face à des accusations de « violations ».

Le groupe a déclaré, dans un tweet sur Twitter, avoir pu pirater des chaînes russes telles que « Russia 24 », « Chanel One » et « Moscow 24 », en plus d’accéder à un certain nombre de sites de diffusion dans le pays.

Le groupe, qui se présente comme un rassemblement de pirates du monde entier, a diffusé des images de la guerre, qui est entrée dans son douzième jour.

Les images affichées montraient des attentats à la bombe en Ukraine, et en conclusion, les pirates ont affiché un message disant que les citoyens russes ordinaires rejettent la guerre.

Pendant ce temps, l’agence de presse Kyiv Independent, basée en Ukraine, a confirmé l’occurrence de cyberattaques contre des plateformes russes.

Dès le début des opérations militaires russes le 24 février dernier, des hackers ont annoncé qu’ils menaient une « cyberguerre » contre le gouvernement russe.

Plusieurs cyberattaques ont été lancées sur des sites officiels russes depuis lors, et le 26 février, le site officiel du Kremlin a été temporairement indisponible.

La décision des pirates informatiques intervient alors que les autorités russes ont bloqué Facebook et Twitter en réponse à ce qu’elles considèrent comme une censure « partiale » contre les médias russes.

En revanche, les plateformes « Tik Tok » et « Netflix » ont annoncé, en fin de semaine dernière, la suspension de certains services en raison d’une nouvelle loi russe sur les fake news.