SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Un plan européen sévère contre la Russie

La Commission européenne, l’exécutif de l’Union européenne, a proposé mercredi l’ensemble de sanctions le plus sévère contre Moscou à ce jour pour sa guerre en Ukraine.

De nouvelles mesures punitives, annoncées par la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, comprenaient des sanctions contre la plus grande banque de Russie et l’interdiction des chaînes de télévision russes des ondes européennes, ainsi qu’un embargo de six mois sur le pétrole brut.

L’Union européenne se verra obligée de trouver des alternatives à environ 3,5 millions de barils de pétrole russe et ses dérivés par jour, ainsi qu’à l’approvisionnement en gaz russe, à un moment où les prix de l’énergie augmentent.

Un groupe de pays d’Europe de l’Est craignent que l’embargo russe sur le pétrole ne leur laisse pas assez de temps pour s’adapter, même si des diplomates disent que la Hongrie et la Slovaquie, qui dépendent fortement du brut russe, auront jusqu’en 2023 pour y renoncer.

Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Petr Szyjjarto, a déclaré sur Facebook que même si l’engagement de son pays à l’interdiction est tardif, il ne peut accepter les mesures que si les importations de pétrole brut russe par l’oléoduc sont exemptées de sanctions.

La Slovaquie a demandé une période de transition de trois ans, tandis que la République tchèque cherche à la reporter de deux ou trois ans.

    la source :
  • Reuters