SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Un projet de résolution du Conseil de sécurité pour exiger de l’Éthiopie qu’elle cesse de remplir le barrage de la Renaissance

La Tunisie a soumis au Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution demandant à Addis Abeba de cesser de remplir le réservoir du barrage de la Renaissance, ont indiqué à l’AFP des sources diplomatiques.

Le projet de résolution stipule que le Conseil de sécurité demande « à l’Egypte, à l’Ethiopie et au Soudan de reprendre leurs négociations à la demande du président de l’Union africaine et du secrétaire général des Nations unies, afin de parvenir, dans un délai de six mois, au texte d’un accord contraignant pour le remplissage et la gestion du barrage. »

Selon le projet de résolution, cet accord contraignant doit « garantir la capacité de l’Éthiopie à produire de l’énergie hydroélectrique à partir du barrage de la Renaissance tout en évitant de porter un préjudice important à la sécurité de l’eau des pays en aval (Égypte et Soudan) ».

Dans le projet de résolution, le Conseil de sécurité appelle également « les trois pays à s’abstenir de toute déclaration ou action susceptible de compromettre le processus de négociation » et exhorte l’Éthiopie à « s’abstenir de continuer à remplir unilatéralement le réservoir du barrage de la Renaissance. »

Jusqu’à présent, le Conseil de sécurité n’a pas fixé de date pour le vote du projet de résolution tunisien, sachant que les diplomates ont exclu de le soumettre au vote lors de la session de jeudi.