SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Un projet néerlandais pour remplir une grande installation de stockage de gaz

Le gouvernement néerlandais a annoncé vendredi son intention de cesser d’utiliser les combustibles fossiles russes d’ici la fin de l’année, et s’est engagé à dépenser une somme estimée à 623 millions d’euros (675 millions de dollars) pour inciter les entreprises à remplir une grande installation de stockage de gaz.

Le gouvernement a ajouté qu’il se concentrait sur l’obtention d’une abondance d’énergie, l’adoption de politiques plus respectueuses de l’environnement et l’importation d’une plus grande quantité d’énergie en provenance d’autres pays.

Les Pays-Bas se joignent à d’autres pays pour réduire leur dépendance à l’égard des approvisionnements russes en signe de protestation contre l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

Environ 44 % de l’énergie utilisée aux Pays-Bas dépend du gaz. C’est l’un des taux les plus élevés d’Europe. Mais le gouvernement affirme qu’environ 15 % seulement du gaz néerlandais provient de Russie.

Dans le cadre de ses efforts pour mettre fin à la dépendance à l’égard de la Russie, le gouvernement a déclaré qu’il offrirait des primes aux entreprises pour qu’elles remplissent avant l’hiver une installation de stockage de gaz à Bergermeer, l’une des plus grandes d’Europe.

De son côté, un haut conseiller de la Maison Blanche a déclaré aujourd’hui, vendredi, qu’il était confiant dans la détermination de l’Europe à stopper les dernières exportations de pétrole et de gaz de la Russie, alors que la guerre de Moscou en Ukraine se poursuit.

    la source :
  • Reuters