SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 May 2022, Friday |

Un responsable américain: Nous sommes prêts pour des négociations immédiates et directes avec Téhéran

Aujourd’hui, lundi, un responsable américain a annoncé que Washington était prêt pour des négociations directes « urgentes » avec l’Iran, selon ce qui a été rapporté par l’Agence France-Presse.

La décision américaine coïncide avec l’annonce par le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian que son pays est prêt à négocier conjointement avec les États-Unis si nécessaire afin de parvenir à un bon accord nucléaire.

Un porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré à l’AFP:« La rencontre directe permettra une communication plus efficace, ce qui est urgent pour s’entendre rapidement ».

« Nous n’avons presque pas le temps de parvenir à un accord », a-t-il averti.

Depuis avril 2021, Vienne accueille des négociations sous l’égide de l’Union européenne pour sauver l’accord sur le programme nucléaire iranien à la lumière du retrait des États-Unis en 2018 sous le mandat de son ancien président, Donald Trump, qui a imposé sanctions douloureuses du côté iranien, et ce dernier a réagi en réduisant ses engagements envers l’accord depuis 2019.

Officiellement, des négociations ont lieu entre l’Iran d’un côté et la Russie, la Chine, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne de l’autre, tandis que les États-Unis participent au dialogue sans engager de contacts directs avec la partie iranienne.

Téhéran avait auparavant refusé de négocier directement avec l’administration du président américain Joe Biden, avant de lever les sanctions, alors que Washington insiste sur la nécessité d’avancer le principe du pas à pas.