SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 May 2022, Friday |

Un responsable américain révèle l’objectif des sanctions contre la Russie

Un responsable américain a révélé l’objectif des sanctions que Washington et ses alliés pourraient imposer à la Russie, en cas d’aggravation de la situation autour de l’Ukraine, pour réduire les capacités industrielles de la Russie et nuire à son économie.

« Nous ne pouvons pas annoncer toutes les mesures, mais les intentions dans ce cas sont d’affaiblir le potentiel industriel de la Russie et de réduire les capacités de production au fil du temps, et non d’agir contre les citoyens russes ordinaires », a déclaré Peter Harrell, responsable de l’économie internationale et de la compétitivité au Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

Selon le responsable américain, et selon le plan de Washington, la mise en œuvre de ces mesures devrait entraîner « des pertes financières insupportables pour les grandes institutions financières russes, pousser les investisseurs à transférer leurs capitaux à l’étranger, provoquer l’inflation et mettre en faillite les banques russes. »

Harrell pense que les pays de l’UE prendront des mesures similaires.

Récemment, de hauts responsables occidentaux ont évoqué de plus en plus fréquemment la possibilité d’imposer de nouvelles sanctions économiques plus sévères à la Russie sous prétexte qu’elle aurait l’intention d’ « envahir » l’Ukraine voisine.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken, lors de son récent voyage en Europe, a parlé à plusieurs reprises d’une « réponse rapide, unifiée et dure » qui attend la Russie en cas d’ « invasion de l’Ukraine ».

Cette déclaration intervient au moment où le Congrès américain envisage plusieurs législations visant à punir Moscou, notamment en imposant des restrictions aux dirigeants russes, au premier rang desquels le président Poutine en personne, aux institutions financières et aux banques de premier plan, au secteur de l’énergie et au gazoduc « Nord Stream-2 », ainsi qu’à la dette publique de l’État russe.