SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Un responsable des Gardiens de la révolution admet « implicitement » l’ingérence de l’Iran dans les affaires régionales

Dans une affirmation de l’ingérence du régime iranien dans les affaires intérieures de la région et de son soutien aux milices terroristes, le porte-parole des Gardiens de la révolution iraniens, le général Ramadan Sharif, a reconnu « implicitement » l’ingérence de l’Iran dans les affaires des pays de la région.

« Aucun problème dans la région ne peut être résolu sans que l’Iran ne joue un rôle », a déclaré le général Sharif dans un discours depuis la ville d’Ahvas, la capitale de la province du Khuzestan dans le sud de l’Iran, tout en rendant hommage à un certain nombre de journalistes.

« Les plans des ennemis contre l’Iran en Afghanistan, au Yémen, en Syrie et au Liban ont échoué, et les pertes qu’ils ont subies se sont transformées en opportunités en or », a-t-il ajouté.

Le général Sharif a averti les habitants de la province du Khouzistan de ne pas protester contre le régime iranien, reconnaissant en même temps que les problèmes des habitants de cette province après 1979 sont devenus plus importants qu’ils ne l’étaient à l’époque du Shah Mohammad Reza Pahlavi.

Le général Sharif a admis que « l’Iran est confronté à une crise de développement économique, mais assurer la sécurité de près de 80 millions d’habitants du pays est un grand gain ».