SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Un responsable malien nie la présence de tout membre du groupe « Wagner » dans le pays

Aujourd’hui, lundi, un responsable malien a confirmé qu’il n’y a aucun élément de la société de sécurité privée russe « Wagner Group » au Mali.

Aujourd’hui, lundi, un responsable financier a confirmé qu’il n’y a aucun élément de la société de sécurité privée russe « Wagner Group » au Mali.

En réponse à une question sur la situation à Bamako, le deuxième vice-président du Conseil national de transition au Mali, Nohum Sar, a déclaré dans une déclaration à la RT francophone: « Il y a des collaborateurs russes, tout comme il y a des Français, des Espagnols et des collaborateurs allemands dans notre pays », comme l’a rapporté notre correspondant en France.

Il a expliqué que « cette histoire de Wagner est à nouveau issue de la structure de l’ancienne puissance coloniale (la France), qui est également à l’origine des sanctions que nous avons subies de la part de l’Association des États de l’Afrique de l’Ouest, et qui continue d’employer plusieurs organisations contre le Mali ».

Il a ajouté, selon notre correspondant: « Malgré la présence de plus de 3000 militaires français et 20000 militaires étrangers au Mali, nous constatons que l’insécurité s’étend de plus en plus et que la situation sécuritaire ne s’améliore pas à mesure que les opérations terroristes se poursuivent et que des zones de notre pays sont sous le contrôle des forces obscures.

Nous nous posons des questions sur l’efficacité de cette opération, et puisque la France a unilatéralement décidé de se retirer en disant qu’elle réorganise ses forces, nous en avons, pour notre part, pris en compte et tiré toutes les conséquences et rétablissons nos stratégies. ”

Il est à noter que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avait déclaré il y a deux jours que la France et les Européens resteraient au Mali, mais pas à n’importe quel prix.