SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Un trafic intense à la frontière russe

De nombreux Russes ont commencé à quitter le pays après que le président Vladimir Poutine a annoncé, mercredi, une mobilisation partielle des forces de réserve, afin de ne pas s’engager dans le service militaire.

Et les données des compagnies aériennes et des agences de voyage ont montré, mercredi, que les vols au départ de la Russie étaient presque tous réservés cette semaine, selon l’AFP.

Mercredi, le ministre russe de la défense, Sergueï Choïgou, a déclaré que la Russie allait mobiliser environ 300 000 réservistes des forces armées, après que le président russe a averti dans un discours télévisé que la Russie utiliserait tous les moyens militaires possibles en Ukraine.

Les billets pour les vols directs vers des villes de pays voisins comme l’Arménie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan étaient tous vendus, mercredi, selon le site Internet populaire « Aviacells » en Russie.

Tout comme pour les vols, un trafic de voitures très intense a été enregistré aux frontières de la Russie et de la Géorgie dans la nuit de mercredi à jeudi.

Et l’agence « Nexta » a publié sur Twitter, jeudi, une vidéo montrant de longues files de voitures aux frontières des deux pays, et indiquant : « Voilà ce qui se passe actuellement à la frontière entre la Russie et la Géorgie ».

« Les chiffres sont clairement en hausse », a déclaré à Reuters le responsable des affaires internationales des gardes-frontières finlandais, Matti Petkaniti.

« C’est un nombre exceptionnel », a-t-il poursuivi, ajoutant que la situation est sous contrôle et que les gardes-frontières sont prêts aux 9 points de contrôle.

Turkish Airlines a annoncé sur son site internet que les vols à destination d’Istanbul, qui est devenue une étape importante pour les voyageurs en provenance ou à destination de la Russie, sont complets jusqu’à samedi.

Les données de Google ont montré que les recherches en Russie pour « billets » et « avion » ont plus que doublé mercredi après 06h00 GMT, après le début de la diffusion du discours de Poutine.

Les données de Google Trend ont également montré que le terme « quitter la Russie » était 100 fois plus populaire qu’en temps normal.

Les vols directs entre la Russie et l’Union européenne sont interdits depuis que Poutine a annoncé le lancement de ce que le Kremlin appelle une « opération militaire spéciale » en Ukraine.

Le déclenchement des combats a fait craindre aux Russes l’instauration de la loi martiale, et des dizaines de milliers d’entre eux sont partis vers les pays voisins de la Russie, selon l’AFP.