SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Un tribunal pakistanais prolonge la libération sous caution de l’ex-Premier ministre Khan

L’avocat de l’ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan a déclaré lundi qu’un tribunal avait prolongé la caution de son client de huit jours supplémentaires dans une affaire dans laquelle il était accusé de terrorisme en lien avec un discours qui, selon lui, incluait des menaces contre la police et la justice.

Khan, qui a comparu devant le tribunal, a été arrêté par la police en août. C’est la quatrième fois que le tribunal accepte de prolonger sa liberté sous caution pour éviter la détention provisoire.

« La caution a été prolongée jusqu’au 20 septembre avec les mêmes garanties », a déclaré à Reuters Babar Awan, l’avocat de Khan.

Khan a nié avoir menacé des responsables judiciaires et policiers et a déclaré que ses propos avaient été sortis de leur contexte.

« Cela équivaut à une parodie de la loi antiterroriste, une parodie de notre pays », a-t-il déclaré aux journalistes lundi, après que le tribunal eut accepté de prolonger sa liberté sous caution.

La question du terrorisme est l’un des nombreux problèmes juridiques auxquels Khan est confronté, qui a été évincé de son poste de Premier ministre lors d’un vote parlementaire en avril.

Le tribunal a déclaré la semaine dernière qu’il porterait un acte d’accusation d’outrage au tribunal contre Khan dans les prochains jours dans une affaire qui pourrait constituer une menace pour son avenir politique car cela pourrait le tenir à l’écart de la scène pendant au moins cinq ans.

Khan reste très populaire et organise des rassemblements politiques à travers le pays pour faire pression sur le gouvernement en vue d’élections anticipées. La date officielle des prochaines élections générales est novembre de l’année prochaine.

Le gouvernement affirme que le vote aura lieu à temps et a rejeté l’appel de Khan à des élections anticipées.

    la source :
  • Reuters