SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Une affirmation saoudo-omanaise concernant le dossier nucléaire iranien

L’Arabie saoudite et le Sultanat d’Oman ont souligné l’importance de la coopération et du traitement sérieux et efficace du dossier nucléaire et des missiles iraniens avec toutes ses composantes et répercussions, d’une manière qui contribue à assurer la sécurité et la stabilité régionales et internationales.

L’Arabie saoudite et le Sultanat d’Oman ont également convenu de créer un Conseil de coordination saoudo-omanais, dirigé par les ministres des Affaires étrangères des deux pays, afin de renforcer leurs relations bilatérales dans divers domaines.

Les deux parties ont également confirmé la concordance de leurs points de vue sur la poursuite des efforts visant à trouver une solution politique globale à la crise yéménite sur la base de l’initiative du Golfe, et à traiter sérieusement et efficacement le dossier nucléaire et missile iranien.

Cela est venu dans une déclaration conjointe publiée par les deux parties à la suite de la visite officielle du sultan d’Oman Haitham bin Tariq au Royaume d’Arabie saoudite.

Selon l’agence de presse officielle saoudienne, « SPA », une session de pourparlers a eu lieu entre le gardien des deux saintes mosquées et le sultan Haitham bin Tariq. L’Arabie saoudite et le sultanat d’Oman ont convenu « d’ordonner aux autorités concernées d’accélérer l’ouverture de la route terrestre directe et du port frontalier, ce qui contribuera à la bonne circulation des citoyens des deux pays ».

Accélérer le rythme de la coopération économique

Selon la déclaration conjointe, les deux parties ont affirmé leur intention d’« accélérer le rythme de la coopération économique entre les deux pays en stimulant les secteurs public et privé, pour parvenir à des échanges commerciaux et d’investissement de qualité qui répondent aux aspirations des deux peuples et contribuent à atteindre les objectifs de la Vision 2030 et d’Oman 2040 du Royaume, et en lançant un ensemble d’initiatives conjointes, qui comprennent des domaines majeurs de coopération, y compris les investissements dans la région de Duqm, la coopération dans le domaine de l’énergie, en plus du partenariat dans le domaine de la sécurité alimentaire et la coopération dans diverses activités culturelles, sportives et touristiques.

Ils se sont également félicités de la convocation du Conseil commercial saoudo-omanais par vidéoconférence le 04/07/2021.

Les deux parties ont affirmé : « Renforcer la coopération dans les domaines de l’environnement, de la sécurité alimentaire et de l’initiative Green Middle East ».

Les deux parties ont salué les efforts des pays de l’OPEP Plus, menés par le Royaume et avec la participation du Sultanat d’Oman, qui « ont conduit à la stabilité et à l’équilibre des marchés pétroliers, malgré la faible demande que les marchés ont subie en raison de les vagues de la pandémie de Corona. »

Les opportunités d’investissement mutuel

Ils ont également salué « le renforcement de la coopération sur la mise en œuvre de l’approche d’économie circulaire du carbone approuvée par le G20 en tant que cadre intégré et global pour relever les défis des émissions de gaz à effet de serre, et leur gestion grâce aux technologies disponibles ».

Et ce, en tant qu’approche qui représente un moyen économiquement durable de gérer les émissions grâce à l’application de ses quatre éléments : réduire, réutiliser, recycler et éliminer », et les deux parties ont noté « l’importance d’adopter des sources d’énergie renouvelables ».

Ils ont convenu de « demander aux autorités concernées d’étudier les opportunités d’investissement mutuel entre elles dans les technologies de pointe, l’innovation, les projets énergétiques, les énergies renouvelables, l’industrie, la santé et les industries pharmaceutiques, le développement immobilier, le tourisme, la pétrochimie, les industries manufacturières, les chaînes d’approvisionnement, le partenariat logistique, technologies de l’information et technologies financières. »

Les deux parties ont échangé des points de vue sur « les problèmes qui préoccupent les deux pays sur la scène régionale et internationale ».

Une solution politique globale à la crise yéménite

Sur la question yéménite, les deux parties ont confirmé la congruence de leurs points de vue sur « la poursuite de leurs efforts pour trouver une solution politique globale à la crise yéménite sur la base de l’initiative du Golfe et de son mécanisme de mise en œuvre, les résultats de la conférence de dialogue national yéménite globale La résolution n° 2216 du Conseil de sécurité et l’initiative du Royaume d’Arabie saoudite visant à mettre fin à la crise yéménite et à lever les souffrances humaines du peuple yéménite ».

Selon le déclaration, « le sultan Haitham bin Tariq a invité son frère, le gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud, à visiter le Sultanat d’Oman ».

Pour sa part, le Gardien des Deux Saintes Mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud, a exprimé son appréciation pour cette invitation.