SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Une ancienne ministre française : Chirac était convaincu que le Hezbollah et le régime d’Al-Assad étaient ceux qui ont assassiné Rafik Hariri

L’ancienne ministre française de la Défense et des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, a annoncé que le président français Jacques Chirac était convaincu depuis le début que le Hezbollah et derrière lui le régime syrien avaient perpétré l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais martyr Rafik Hariri.

Alliot-Marie a indiqué que le Tribunal spécial pour le Liban a subi de fortes pressions de la part du régime syrien pour que les noms des responsables syriens n’apparaissent pas dans la décision finale du tribunal, ce qui explique l’émission de deux rapports différents par le tribunal concernant les personnes soupçonnées d’être impliquées dans le crime.

Dans un autre contexte, Alliot Marie a averti Condoleezza Rice des conséquences de l’invasion de l’Irak sur la région, et cette dernière lui a répondu par la suite : Votre analyse de la situation en Irak n’était pas fausse.

L’ancienne responsable de la diplomatie française a évoqué les réalisations de l’Union européenne et les raisons pour lesquelles la Turquie n’a pas été acceptée dans l’union.