SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Une confrontation entre les milices iraniennes et les avions américains à Deir Ezzor

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a déclaré que plusieurs obus d’artillerie sont tombés lundi soir dans le champ pétrolier « Al-Omar » et le logement du champ dans la campagne orientale de Deir Ezzor, alors que les forces américaines le prennent comme base militaire, ce qui a conduit à des pertes matérielles et à l’incendie des voitures qui se trouvaient dans l’endroit visé, et il y a pas des information reçue sur des victimes jusqu’à présent.

La source a expliqué que les milices iraniennes de la région occidentale de l’Euphrate ont visé la base américaine depuis ses positions dans la campagne de Deir Ezzor.

L’observatoire a indiqué que des rapports indiquaient que le bombardement de la base américaine dans l’est de la Syrie avait fait des victimes.

Pendant ce temps, les avions de reconnaissance des forces américaines et de la « coalition internationale » ont survolé la zone, au milieu du bruit des explosions dans la campagne de Deir Ezzor.

Cela s’est produit quelques heures après que les forces américaines ont pris pour cible les sites et les rassemblements de ces milices à la frontière syro-irakienne.

Par ailleurs, les médias syriens ont déclaré que les avions de la coalition internationale avaient visé à « l’artillerie lourde » le quartier général des milices iraniennes à Al-Mayadeen, à Deir Ezzor.

Les médias ont confirmé que les milices iraniennes se sont retirées de la zone des fermes, au sud d’Al-Mayadin, après les bombardements en direction des quartiers résidentiels.

D’autres médias ont confirmé que des drones ont visé des sites des Gardiens de la révolution dans la région, selon Al Arabiya.