SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Une décision américaine empêche la justice d’obliger les médias à divulguer leurs sources

Les autorités américaines ont décidé de renforcer l’immunité des journalistes devant la justice, les autorités judiciaires étant empêchées de recourir à des convocations pour contraindre les journalistes à révéler leurs sources.

« Le ministère de la Justice n’utilisera plus le mécanisme juridique obligatoire pour obtenir des informations sur des individus dans les médias liés à leurs activités de collecte d’informations », a déclaré le procureur général américain Merrick Garland dans une note aux procureurs fédéraux, expliquant que la nouvelle règle s’applique également. à la divulgation d’informations classifiées.

Il a indiqué que la règle comporte quelques exceptions : si le journaliste est soupçonné d’avoir commis un acte illégal ou d’utiliser une méthode interdite comme le piratage de systèmes protégés si le but est d’empêcher un acte dangereux.

Pour assurer la continuité de cette mesure, Garland a également demandé à ses agences de revoir toutes les règles concernant les journalistes afin de faciliter l’adoption d’une loi au Congrès.

Ces directives interviennent après la divulgation d’une bataille judiciaire que l’administration Trump a menée en coulisses pour obtenir l’e-mail des journalistes du « New York Times » afin de révéler leurs sources.