SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 July 2022, Thursday |

Une déclaration saoudo-égyptienne: Nous soutenons les réformes au Liban et qu’il ne devrait pas être une source ou un point de transit pour le trafic de drogue

Un communiqué saoudo-égyptien a souligné mardi « l’importance de poursuivre les efforts pour préserver l’identité, la sécurité et la stabilité arabes du Liban, ainsi que de soutenir les réformes au Liban pour surmonter sa crise et ne pas être le point de départ d’actes terroristes ».

Cela est venu dans la déclaration finale conjointe après la visite du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane au Caire et sa rencontre avec le président égyptien Abdel Fattah El-Sissi.

Selon le communiqué, « une session de pourparlers officiels a eu lieu entre le président Sissi et le prince Mohammed bin Salman, au cours de laquelle les relations entre les deux pays ont été passées en revue, et les moyens de développer et de développer les relations dans tous les domaines, d’une manière qui renforce et réalise les intérêts des deux pays et peuples frères, et a abordé les derniers développements dans la région et dans le monde, en mettant l’accent sur une position unifiée et un destin commun à l’égard de tous les problèmes et développements régionaux et internationaux d’intérêt commun.  »

Dans les affaires économiques et commerciales, les deux parties ont convenu de renforcer le partenariat économique, d’investissement et commercial entre les deux pays, et de le déplacer vers des horizons plus larges pour être à la hauteur de la force de la relation historique et stratégique entre eux, en réalisant l’intégration entre les opportunités disponibles, à travers la vision du Royaume d’Arabie saoudite 2030 et la vision de la République arabe d’Égypte 2030, selon la déclaration.

L’intention du Royaume de diriger des investissements en Égypte d’un montant de 30 milliards de dollars a été annoncée.

Les deux parties ont affirmé leur volonté de promouvoir l’augmentation des investissements entre les deux pays et d’intensifier la communication entre le secteur privé des deux pays pour discuter des opportunités d’investissement et commerciales et faciliter les difficultés auxquelles ils pourraient être confrontés.

Le communiqué ajoute que les deux parties ont annoncé, concernant la coopération dans le domaine de la production d’énergie renouvelable, la mise en œuvre d’un projet d’énergie électrique d’une capacité de 10 gigawatts, par l’intermédiaire d’ACWA Power.

Sur la question libanaise, les deux parties ont affirmé leur souci de la sécurité, de la stabilité et de l’unité des territoires libanais, et l’importance de poursuivre les efforts visant à préserver l’identité, la sécurité et la stabilité arabes du Liban.

En plus de soutenir le rôle des institutions de l’État libanais et de mener les réformes nécessaires pour s’assurer que le Liban surmonte sa crise et ne soit pas un tremplin pour d’éventuels actes terroristes et un incubateur pour les organisations et groupes terroristes qui déstabilisent la sécurité et la stabilité de la région et ne pas être une source ou un point de transit pour le trafic de drogue.