SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 May 2022, Wednesday |

Une délégation égyptienne se rend au Soudan pour achever les discussions sur la crise du barrage Renaissance

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shoukry, accompagné du ministre des Ressources en eau et de l’Irrigation,Mohamed Abdel-Aty, est arrivé mercredi dans la capitale soudanaise, Khartoum, pour achever les discussions sur la résolution de la crise du barrage de la Renaissance.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré aujourd’hui dans un communiqué que « la visite s’inscrit dans le cadre des efforts continus visant à renforcer les relations stratégiques qui unissent les deux pays frères, à se concerter sur diverses questions d’intérêt commun, au premier rang desquelles la question du barrage de la Renaissance. »

Le communiqué a indiqué que « les ministres des Affaires étrangères et de l’Irrigation doivent rencontrer le lieutenant-général Abdel Fattah Al-Burhan, président du Conseil de souveraineté soudanais, et le Dr Abdullah Hamdok, le Premier ministre soudanais, en plus de tenir une session élargie des entretiens avec les ministres soudanais des Affaires étrangères et de l’Irrigation au ministère soudanais des Affaires étrangères. »

Il est à noter que la question du barrage de la Renaissance connaît actuellement un vif différend entre les pays d’aval, l’Égypte et le Soudan d’une part, et l’Éthiopie d’autre part, sur les règles de remplissage et d’exploitation du barrage, alors que tous les négociations entre les trois parties n’ont pas abouti à un accord.

L’Egypte et le Soudan soulignent que le remplissage unilatéral du barrage menace les deux pays, déclarant leur refus du processus de remplissage poursuivit par l’Ethiopie sans parvenir à un accord juridique contraignant.