SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Une famille a gracié le meurtrier de son fils en Arabie saoudite

Le journal Sabq a rapporté que la famille d’un homme assassiné dans la ville saoudienne de Taif a pris l’initiative de pardonner au meurtrier de leur fils, pour l’amour de Dieu, car l’histoire avait commencé il y a 17 ans.

Muhammad bin Talihan al-Harthy et Zainab bint Jarallah al-Harthi, les parents d’Abdullah assassiné, ont pris l’initiative de gracier le coupable, pour l’amour de Dieu, sans aucune restriction ni obtention de sommes d’argent.

Les parents ont stipulé que le délinquant devait être évacué de la ville de Taif uniquement et qu’il ne devait pas assister à des événements ou à quoi que ce soit d’autre à l’intérieur de la ville.

Pour sa part, le secrétaire du Comité national de réforme à Taif, Ahmed bin Hassan Al-Zahrani, a exprimé ses remerciements et sa reconnaissance au père et à la mère de la victime, pour ce travail caritatif.

Soulignant que cette question a reçu le soutien et l’attention du conseiller du gardien des deux saintes mosquées, l’émir de la région de La Mecque Al-Mukarramah, le prince Khalid Al-Faisal bin Abdulaziz, qui soutient ces œuvres caritatives.

Pour sa part, le sous-secrétaire du gouvernorat de Taif, Nasser Al-Subaie, a exprimé sa joie de cette grâce, exprimant ses remerciements et sa gratitude à la famille du défunt, pour cette initiative distinguée.