SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Une légère baisse des prix du pétrole après la « folle hausse »

Les prix du pétrole ont baissé, vendredi, après de fortes hausses dues aux craintes d’une possible perturbation de l’approvisionnement international après l’imposition de sanctions à la Russie, le pays exportateur de pétrole.

Les contrats à terme sur le Brent pour avril ont perdu 33 cents, soit 0,3 pour cent, à 98,75 dollars le baril à 10h45 GMT, après avoir atteint 101,99 dollars.

Les contrats de mai ont baissé de 40 cents, soit 0,4 pour cent, à 98,75 dollars le baril, selon Reuters.

Le brut West Texas Intermediate a perdu 30 cents, soit 0,3 %, à 92,51 $ le baril, après avoir atteint un sommet intrajournalier de 95,64 $.

L’attaque russe en Ukraine jeudi a poussé les prix à dépasser les 100 dollars le baril, pour la première fois depuis 2014, et le Brent a touché 105 dollars le baril.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, ou le bloc appelé « OPEP + », se réunissent mercredi pour déterminer s’ils respecteront l’accord de production actuel, qui exige une augmentation de la production de 400 000 barils par jour en avril.

Un responsable américain a confirmé que les approvisionnements en pétrole et en gaz de la Russie ne sont pas spécifiquement visés par les sanctions, étant donné que la Russie est le deuxième plus grand producteur de brut au monde et un important fournisseur de gaz naturel à l’Europe.