SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Une nouvelle annonce pour Poutine.. Les attentes de Biden se réaliseront-elles ?

Selon l’agence turque Anadolu, le président russe Vladimir Poutine a annoncé la publication d’un décret appelant les citoyens russes inscrits sur la liste de réserve pour 2022 à suivre une formation militaire dans les forces armées russes, les agences de sécurité d’État et les agences du service fédéral de sécurité.

Selon le décret, le Conseil des ministres et les autorités exécutives des régions russes ont reçu l’ordre d’assurer la mise en œuvre des procédures liées à l’invitation des citoyens aux camps d’entraînement et à la tenue de ces camps d’entraînement.

Il convient de noter qu’en vertu des lois fédérales russes, les citoyens figurant sur la liste de réserve ne peuvent être appelés à l’entraînement plus d’une fois en trois ans.

Il est à noter que le président américain Joe Biden a révélé dans un discours prononcé samedi, que le président russe Vladimir Poutine a déjà pris la décision de lancer une attaque contre l’Ukraine et de prendre le contrôle de Kiev.

Lors d’une conférence de presse sur l’évolution de la crise en Ukraine, le président américain a indiqué que son pays a des raisons convaincantes de penser que la Russie envisage d’attaquer l’Ukraine dans les jours ou les semaines à venir.

Peu avant minuit vendredi-samedi, une énorme explosion a secoué une ligne transportant du gaz russe vers l’Europe, en passant par la ville de Lougansk, qui est sous le contrôle des séparatistes dans l’est de l’Ukraine.

Les relations entre les pays occidentaux et la Russie connaissent des tensions en raison du renforcement militaire russe aux frontières de l’Ukraine, qui accuse la Russie de mobiliser des forces russes dans le but d’ « envahir » l’Ukraine, alors que la partie russe rejette ces accusations, et accuse Kiev d’escalade délibérée dans la région du Donbass, qui est sous le contrôle de la Fédération de Russie. Elle a également accusé l’OTAN de prévoir d’étendre sa présence à la frontière avec la Russie.