SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Une nouvelle « bombe » de Poutine… « Le bitcoin » en échange de gaz !

À l’heure où l’Europe cherche des alternatives au gaz russe, la Russie envisage de contrer les sanctions occidentales, après son attaque contre l’Ukraine, en vendant du pétrole et du gaz en crypto-monnaie bitcoin ou en rouble russe, plutôt qu’en dollar américain ou en euro européen.

Au cours des deux derniers jours, Moscou a brandi le slogan « Petro Bitcoin au lieu de Petro Dollars », et en conséquence, la valeur de la crypto-monnaie la plus célèbre du monde a augmenté, dépassant les 45 000 dollars.

Selon les experts, « la décision de Poutine renforcerait la valeur du rouble russe par rapport au dollar américain, et serait une bombe économique russe pour faire face aux sanctions. »

La Russie est le troisième plus grand pays d’extraction de crypto-monnaies au monde après les États-Unis et le Kazakhstan, et les transactions des Russes en crypto-monnaies sont estimées à environ 5 milliards de dollars par an, selon la Banque centrale russe.

« Les crypto-monnaies » sont devenues l’une des armes de premier plan dans la guerre russo-ukrainienne. Alors que Moscou les utilise pour atténuer l’impact des sanctions, Kiev compte sur elles pour financer l’armée et répondre aux besoins nécessaires.

« Lorsqu’il s’agit de pays « amis » comme la Chine ou la Turquie, la Russie est prête à être plus flexible en termes d’options de paiement », déclare Pavel Zavalny, chef de la commission de l’énergie de la Douma d’État russe.

Il a ajouté : « Des moyens alternatifs de payer les exportations d’énergie russe au lieu des dollars américains sont envisagés, comme ce serait via des roubles ou des bitcoins. »

« Nous proposons à la Chine depuis longtemps de passer à des règlements en monnaies nationales contre des roubles et des yuans », ajoute le responsable russe, notant qu’avec la Turquie, ce serait « la livre Turque et le rouble ».

Les pays occidentaux ont imposé des sanctions sévères à Moscou et ont gelé environ 300 milliards de dollars de réserves russes détenues à l’étranger, dans un geste décrit par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov comme un « vol ».

Le plan de Moscou pour sortir de l’impasse des sanctions a incité la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, à s’inquiéter de l’utilisation des crypto-monnaies comme échappatoire pour éviter les sanctions contre la Russie.

Lagarde a déclaré qu’elle était « extrêmement préoccupée » par la grande quantité de roubles russes qui sont convertis en cryptomonnaies.

Aux États-Unis, le président américain Joe Biden a lancé un projet d’émission d’un « dollar numérique », et a demandé à plusieurs agences fédérales de préparer des rapports sur les risques liés aux crypto-monnaies et sur la manière d’y faire face.

Pour sa part, l’expert économique égyptien Nour Nada a souligné que la décision de Poutine « place Washington et l’Occident devant des choix difficiles, et représente une bombe nucléaire économique. »

Quant à l’expert bancaire Ahmed Shawky, il a déclaré : « L’intention de l’État russe de vendre le pétrole russe en roubles menace la domination du dollar américain. »

Il a ajouté que « la vente de gaz en roubles fera pression sur le dollar et fera baisser son prix par rapport aux différentes devises », notant que « la Russie possède d’énormes réserves de pétrole et de gaz, ce qui lui permet de continuer à mettre en œuvre son plan de pression sur l’Occident. »

    la source :
  • Sky News Arabia