SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Une nouvelle menace russe avec les missiles nucléaires « Satan » !

Dans une nouvelle menace pour l’Occident, le chef de l’agence spatiale russe a déclaré que son pays disposera bientôt de 50 nouveaux missiles nucléaires, dans un arsenal capable de transformer tous les ennemis en « cratères radialement actifs », selon ses termes.

Dmitry Rogozine, qui dirige l’agence « Roscosmos » et est décrit comme très proche du président Vladimir Poutine, a déclaré que des dizaines de nouveaux missiles « Sarmat-2 » seront déployés d’ici l’automne prochain afin de « dissuader les ennemis de la Russie. »

Selon le journal britannique « Daily Mail », la longueur de ces missiles russes, que l’on décrit en Occident comme  » le Satan « , équivaut à un immeuble de 14 étages, tandis que leur poids atteint 208 tonnes.

La nouvelle menace russe avec les missiles « Satan » et la guerre nucléaire intervient dans un contexte de tension sans précédent depuis des décennies entre Moscou et l’Occident, alors que la Russie a lancé des opérations militaires en Ukraine voisine.

Les pays occidentaux, États-Unis en tête, apportent depuis des mois un généreux soutien militaire à l’Ukraine, malgré leur réticence à intervenir directement dans la guerre qui a débuté le 24 février.

Rogozine a ajouté qu’il ne reste plus à ceux qu’il a qualifiés d' »agresseurs » face à cette force qu’à « discuter de manière diplomatique avec la Russie », en référence aux opposants occidentaux.

Afin de démontrer la puissance des missiles Sarmat, le responsable russe a montré les images d’un cratère de 7,9 mètres de profondeur et de 20 mètres de largeur, lorsque le missile a été bombardé expérimentalement sans ogive.

Il a ajouté : « Lorsque ce missile sera chargé, un tel trou se trouvera dans les positions ennemies. Il est large, très profond et radioactif. »

Le fonctionnaire russe, qui est décrit comme un grand partisan de Poutine, a déclaré qu’il ne s’agit pas d’un seul missile, mais plutôt de plusieurs missiles nucléaires qui sont les plus puissants du monde.

Rogozine, ancien vice-premier ministre russe, a indiqué que son pays disposera bientôt d’une cinquantaine de missiles Sarmat prêts au combat.

La portée de ce missile intercontinental atteint des milliers de kilomètres, et il peut attaquer des cibles lorsqu’il se trouve dans l’espace, ou à travers les pôles nord et sud.

Il y a deux semaines, Rogozine avait menacé de « rayer l’Ukraine de la carte et d’anéantir l’Occident en une demi-heure », alors que l’escalade se poursuit sur le terrain, notamment dans la région du Donbass, que la Russie aurait l’intention d’annexer à la Fédération de Russie une fois qu’elle la contrôlera.