SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

Une rencontre « Poutine-Zelensky »… Y a-t-il un accord?

Le négociateur en chef de l’Ukraine a déclaré mercredi qu’aucun accord n’avait été conclu sur une réunion entre les présidents ukrainien et russe pour discuter de la guerre en Ukraine, malgré les efforts de la Turquie pour organiser de telles discussions.

« La date de la rencontre des présidents des deux pays et le contexte de la rencontre ne sont pas encore déterminés », a déclaré Mykhailo Podolyak.

Il a également noté l’augmentation des hostilités dans l’est de l’Ukraine et les tentatives russes de « détruire totalement » la ville méridionale de Marioupol.

Dans les derniers développements et répercussions de la guerre, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré mercredi que l’annonce par le géant russe de l’énergie Gazprom de cesser unilatéralement de livrer du gaz à certains clients en Europe est une nouvelle tentative de la Russie d’utiliser le gaz comme un outil pour chantage.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a démenti mercredi les accusations selon lesquelles Moscou utiliserait l’approvisionnement en gaz naturel comme outil de chantage après que le géant russe de l’énergie Gazprom a suspendu ses exportations de gaz vers la Pologne et la Bulgarie.

Peskov a souligné que la Russie est un fournisseur fiable d’énergie et n’est impliquée dans aucun chantage.

Il a refusé de révéler combien de pays avaient accepté de passer au paiement du gaz en roubles conformément à un décret publié par le président Vladimir Poutine le mois dernier.

    la source :
  • Reuters