SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

Une responsable ukrainienne exhorte les habitants de Kherson à partir en raison d’une contre-attaque

La vice première ministre ukrainienne a exhorté dimanche les civils de la région de Kherson, dans le sud du pays, occupée par les Russes, à évacuer d’urgence la zone, alors que les forces armées ukrainiennes se préparent à y lancer une contre-attaque.

L’Ukraine a perdu le contrôle de la majeure partie de la région de Kherson sur la mer Noire, y compris sa capitale qui porte le même nom, dans les premières semaines qui ont suivi l’invasion russe du 24 février.

« Il est évident qu’il y aura des combats et qu’il y aura de l’artillerie (…). Nous exhortons donc (les gens) à évacuer de toute urgence », a déclaré la vice-première ministre Irina Vereshchuk à la télévision nationale.

Elle a ajouté qu’elle ne pouvait pas dire exactement quand la contre-attaque aurait lieu, et a déclaré : « Je sais avec certitude qu’il ne devrait pas y avoir de femmes et d’enfants et qu’ils ne devraient pas devenir des boucliers humains. »

Les autorités de Kherson, installées par Moscou, indiquent qu’elles veulent organiser un référendum sur l’adhésion à la Russie, mais n’ont pas encore fixé de date, et le Kremlin affirme que l’avenir de la région doit être décidé par ses habitants.

La région de Kherson comprend la ville de Kherson, qui comptait environ 300 000 habitants avant la guerre. On ne sait pas combien de résidents de la ville sont encore dans la région.