SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Une solution pour l’Europe concernant le prix du gaz russe

Après le déclenchement de la guerre russe contre l’Ukraine, la plupart des pays ont été touchés, en particulier les pays qui bénéficient du gaz russe, ce qui a créé un état d’anxiété face aux crises qui pourraient résulter de cette guerre.

Ainsi, le gouvernement allemand a annoncé que le président russe Vladimir Poutine avait assuré mercredi au chancelier Olaf Scholz que l’Europe pouvait toujours payer le gaz russe en euros, et non en roubles, comme Moscou l’avait récemment demandé.

Le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Hebestreit, a déclaré que Poutine avait déclaré à Scholz que les paiements en provenance d’Europe le mois prochain « resteront en euros et seront transférés, comme d’habitude, à Gazprom, qui n’a pas été touché par les sanctions », à condition qu’elle se charge de convertir les fonds en roubles.

Hebestreit a déclaré dans un communiqué que Poutine avait souligné lors de l’appel téléphonique avec Scholz « qui a eu lieu à la demande (de Poutine) » que « rien ne changera pour les partenaires contractuels européens » lorsque le nouveau système entrera en vigueur le 1er avril.

« Scholz n’a pas accepté cette procédure mais a demandé des informations écrites pour mieux comprendre la procédure », a confirmé le porte-parole.

Le Kremlin avait précédemment publié une déclaration distincte de la conversation, affirmant que Poutine avait dit à Scholz que la demande de Moscou que l’Europe passe au paiement du gaz en roubles ne devrait pas « conduire à une détérioration des termes des contrats avec les entreprises européennes qui importent du gaz russe ».

Poutine a annoncé la semaine dernière que Moscou n’accepterait que les paiements en roubles pour le gaz naturel exporté vers des pays « inamicaux », dont l’Union européenne.

Il a jugé cela nécessaire car l’Union européenne a gelé les réserves de la Banque centrale russe.

L’Allemagne a relevé mercredi le niveau d’alerte dans le cadre de son plan d’urgence pour le gaz, craignant que la Russie réduise ses approvisionnements si les pays occidentaux refusent de payer en roubles, et l’Autriche a annoncé qu’elle ferait de même.

Au nom des ministres de l’énergie du G7, l’Allemand Robert Habeck a déclaré que la demande de la Russie était une « violation unilatérale et claire des contrats existants ».

Habeck a ajouté que payer en roubles était « inacceptable » et a appelé les compagnies énergétiques à ne pas se conformer à la demande de Poutine.

Le Kremlin a précisé mercredi que la Russie n’exigerait pas immédiatement que les acheteurs de gaz naturel paient en roubles.

Le gouvernement russe, sa banque centrale et le géant de l’énergie Gazprom devraient proposer jeudi à Poutine un nouveau système de paiement en roubles pour le gaz.

    la source :
  • Sky News Arabia