SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

Une tactique russe risque de prolonger la guerre en Ukraine

Le journal américain « The Wall Street Journal » a estimé que le changement tactique de la Russie en Ukraine augmente la possibilité d’une guerre prolongée, à un moment où Kiev demande plus d’armes occidentales pour contrer la suprématie russe.

Le journal a déclaré que « les progrès constants de la Russie dans l’est de l’Ukraine ouvrent la voie à une guerre d’usure prolongée, dans laquelle Kiev a besoin de plus d’armes occidentales, en plus de la formation militaire pour changer l’équilibre de la guerre. »

Le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense de l’Ukraine, Oleksiy Danilov, a déclaré au « Wall Street Journal » que les Russes amassent « une grande flotte d’artillerie et de blindés pour chaque kilomètre, que nous ne pouvons pas affronter… et cela leur donne un avantage. »

« Les forces ukrainiennes tentent de ralentir l’avancée russe et de se préparer à une contre-attaque lorsque les armes occidentales arriveront, l’Ukraine ayant livré quelques contre-attaques ces derniers jours avec des lance-missiles à longue portée des États-Unis et d’autres alliés occidentaux », indique le journal.

Et le journal a poursuivi : « Mais le changement tactique de la Russie soulève des questions pour les partisans de l’Ukraine, qui doivent maintenant faire face à la perspective d’un conflit prolongé ».

« Malgré le rétrécissement de ses cibles directes à l’est de l’Ukraine, l’objectif stratégique de la Russie de contrôler l’Ukraine reste inchangé », a-t-il ajouté.

Le secrétaire du Conseil de sécurité russe, Nikolai Patrushev, a déclaré que son pays avait pour objectif de désarmer l’Ukraine et de la contraindre à adopter une situation de neutralité.

Le journal cite l’Institut pour l’étude de la guerre, basé à Washington, qui affirme dans un rapport publié mardi que ces déclarations indiquent que « le Kremlin se prépare à une guerre prolongée dans le but de s’emparer de parties beaucoup plus importantes de l’Ukraine. »

« L’Ukraine tente d’imposer des coûts élevés aux Russes qui avancent en opposant une résistance farouche, mais certains dirigeants occidentaux craignent que, malgré sa détermination farouche, Kiev ne soit pas en mesure de gagner, car le conflit érode davantage l’économie du pays et ses militaires luttent contre l’avantage de la Russie en nombre énorme », indique le journal.

Sur le terrain, le journal américain indique que les forces russes et ukrainiennes se préparent à la prochaine étape de la « bataille du Donbass », alors que Moscou tourne son attention vers la province de « Donetsk », dans l’est de l’Ukraine, après que son armée se soit emparée de « Lougansk » en début de semaine.

Le journal indique que l’armée russe a bombardé les positions des forces ukrainiennes le long de la ligne de front, alors que les forces russes ont tourné leur regard vers les parties de « Donetsk » qui sont encore sous contrôle ukrainien, notamment les villes de Sloviansk et de Bakhmut.

Le journal cite l’état-major général des forces armées ukrainiennes qui a déclaré mercredi que les forces russes cherchent à renforcer leurs positions tactiques sur le front de Sloviansk, en tirant sur la zone proche des villes de Krasnopillia et Bohorodchany à l’aide de mortiers, de missiles et d’autres pièces d’artillerie.