SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Une tension sans précédent entre les Houthis et Téhéran… L’ambassadeur iranien a-t-il vraiment été expulsé ?

Le Wall Street Journal a publié un rapport dans lequel il parle d’un développement négatif sans précédent entre la milice des Houthis et le régime iranien, concernant l’ambassadeur de Téhéran auprès des Houthis, Hassan Erlo.

Le journal cite des responsables du Moyen-Orient et de l’Occident qui affirment que les Houthis veulent maintenant renvoyer « Erlo » à Téhéran. Considéré comme un membre des Gardiens de la révolution iraniens, il a été introduit clandestinement au Yémen l’année dernière et nommé ambassadeur dans les zones contrôlées par les Houthis.

Et les forces des Houthis ont demandé à l’Arabie saoudite, qui impose un blocus aérien complet à la capitale yéménite, de permettre au diplomate iranien présent dans le pays de rentrer immédiatement en Iran, ce que les responsables saoudiens ont considéré comme un signe de tension entre Téhéran et le groupe armé.

Le diplomate, Hassan Erlo, était très impliqué pour aider les Houthis à planifier le champ de bataille, mais son influence au Yémen a renforcé la perception négative du pays selon laquelle la force dure répond à Téhéran, selon les responsables régionaux.

Après sept ans de guerre civile, les Houthis contrôlent toujours la capitale, Sanaa, et règnent sur une grande partie du nord du pays.

« Erlo est devenu un fardeau pour eux, et il s’agit d’un problème politique », a déclaré un responsable régional.

Aussi, le journal cite des responsables saoudiens qui auraient dit aux dirigeants des Houthis qu’ils ne permettraient pas à l’Iran d’envoyer un avion au Yémen pour amener Erlo, selon des responsables régionaux.

Au lieu de cela, Erlo ne pourrait prendre un avion qu’à partir d’Oman ou d’Irak et ne serait pas autorisé à partir à moins que les Houthis libèrent certains otages saoudiens importants.

Vendredi, les responsables iraniens n’ont pas répondu aux demandes et les responsables des Houthis n’ont pas répondu aux questions demandant des commentaires.