SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Une tentative d’attentat à la bombe contre une tour électrique entre Bagdad et Diyala

La Cellule des médias de sécurité en Irak a annoncé aujourd’hui qu’elle avait déjoué un attentat à la bombe contre l’une des principales tours de transmission d’électricité reliant la capitale Bagdad et la gare de Jérusalem entre les provinces de Diyala et de Bagdad, pointant du doigt l’organisation terroriste ISIS.

Dans un communiqué diffusé par les médias locaux, la cellule a déclaré que les détachements de l’agence fédérale de renseignement et d’enquête du ministère de l’Intérieur avaient traité l’incident après avoir reçu des renseignements sur l’intention des éléments de l’EI de faire sauter l’une des tours principales.

Elle a déclaré« Les détachements ont pu déjouer cette tentative et saisir huit bidons plantés sur les quatre piliers de la tour et les démanteler par l’effort technique ».

Cela survient deux jours après que le Premier ministre irakien Mustafa al-Kadhimi a confirmé que les efforts visant à développer le secteur de l’énergie ne seraient pas affectés par des cibles terroristes.

Il avait expliqué à l’époque que d’importantes forces travaillaient « par tous les moyens » pour ne pas parvenir à l’autosuffisance énergétique et gazière de l’Iraq.

Il a déclaré« Les terroristes et leurs partisans continuent d’essayer de perturber la vie en Irak, en particulier après l’ouverture de deux stations modernes et importantes à Dhi Qar et Salaheddine ».

Il a également ajouté que le gouvernement « comprend la colère des citoyens, et nous sommes en colère pour leur colère, car l’électricité aujourd’hui fait face aux conséquences de la mauvaise planification accumulée, soulignant que la cellule de crise suivra et agira le plus rapidement possible face à toute violation visant les tours de transmission d’électricité ».

Al-Kadhimi a déclaré que les enquêtes se poursuivaient pour poursuivre les jeunes et les principaux fauteurs de troubles dans le secteur de l’électricité, soulignant l’arrestation d’un certain nombre de ceux qui ont reçu des mandats judiciaires à la suite de ses enquêtes.

    la source :
  • alarabiya