SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Variole du singe…L’OMS appelle les pays à renforcer la surveillance

Les pays du monde entier continuent d’enregistrer de nouvelles infections par la variole du singe, alors que les assurances prudentes que le virus ne se transformera pas en une pandémie de type COV.

Dans une mise à jour, un responsable de l’OMS a annoncé que 200 infections confirmées par la variole du singe ont été détectées et plus de 100 infections suspectes jusqu’à présent en dehors des pays où le virus se propage habituellement, et a exhorté les États à renforcer la surveillance de la maladie infectieuse.

La variole du singe, une infection virale bénigne, est endémique dans les pays africains : Cameroun, République centrafricaine, République démocratique du Congo et Nigéria.

La récente flambée épidémique dans des pays où de nombreuses préoccupations ne sont généralement pas répandues a suscité des préoccupations. On estime que le taux de mortalité par souches prévalent à l’échelle mondiale est d’environ un pour cent malgré la disponibilité de vaccins et de traitements efficaces.

Maria van Kerkov, épidémiologiste principale, a déclaré dans un communiqué en ligne que des infections ont été enregistrées dans plus de 20 pays où la maladie n’est pas endémique, ajoutant que qui s’attend à ce que le nombre augmente.

Elle a ajouté « Nous nous attendons à découvrir d’autres infections. Nous demandons aux pays d’accroître la surveillance… C’est une situation qui peut être contenue. Ce sera difficile mais confinable dans les pays non infestés. »

    la source :
  • Reuters