SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Véritable horreur après l’annonce de la mobilisation…C’est ce qui pousse les hommes russes à fuir la Russie !

Le journal The Guardian a indiqué que des hommes russes paient plus de 27 000 dollars pour fuir le pays à bord d’avions privés, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une mobilisation partielle de l’armée la semaine dernière.

Selon le journal britannique, les compagnies qui assurent des vols privés ont détecté une forte augmentation des demandes de vols au départ uniquement en dehors de la Russie. Le rapport indique que ces entreprises fixent le prix du siège dans l’avion privé entre 21 500 $ et 27 000 $.

Dans le même contexte, le journal The Guardian a souligné que les Russes se dirigent vers des pays qui leur permettent toujours d’entrer sans visa, notamment la Turquie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Alors que plusieurs pays européens ont annoncé qu’ils ne laisseraient pas entrer les Russes fuyant leur pays.

Yevgeny Bykov, un directeur de la compagnie aérienne, a déclaré au Guardian qu’ils recevaient environ 50 commandes par jour, mais ce nombre a maintenant fortement augmenté pour atteindre 5 000 par jour, affirmant que la situation est folle en ce moment.

Dans le même contexte, Edward Simonov, PDG de la compagnie aérienne FlightWay, a déclaré que la demande d’avions privés a été multipliée par 50, notant qu’ils ont du mal à répondre à ces demandes après les sanctions européennes qui ont limité la disponibilité des avions. Il a déclaré: « Toutes les compagnies européennes de jets privés ont quitté le marché, et il y a maintenant plus de demande que d’offre, ce qui a entraîné une flambée des prix. »

En outre, Simonov a souligné que ce ne sont pas seulement les riches qui demandent à louer des avions privés, car ils ciblent une clientèle entièrement nouvelle… Des personnes qui n’ont jamais piloté d’avions privés auparavant.

Poutine avait annoncé une mobilisation partielle des réserves la semaine dernière, dans le cadre de la prochaine phase de l’invasion en cours de l’Ukraine. L’annonce de la mobilisation a provoqué « l’horreur » chez les Russes. Google a révélé que la recherche de « comment quitter la Russie » avait augmenté, que des billets avaient été vendus hors de Russie et qu’une série de photos montrait de longues files de voitures aux points frontaliers russes.