SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

Vidéo : Les pèlerins de la Mecque effectuent le Tawaf d’arrivée

Depuis samedi matin, les premiers pèlerins de Rahman ont afflué pour effectuer le Tawaf d’aller et de retour, dans un contexte de strictes mesures de précaution imposées par les autorités en raison de l’évolution de la pandémie du virus Corona, selon le compte de l’Agence de presse saoudienne « SPA » sur Twitter.

Il est prévu que les pèlerins soient regroupés à l’étape du Tawaf d’arrivée, par le biais du service de transport de fréquence depuis les quatre centres de rassemblement jusqu’à la Grande Mosquée de La Mecque, de sorte que 6000 pèlerins seront regroupés toutes les 3 heures.

Les pèlerins effectuent le Tawaf autour de la Kaaba au début des rituels, puis ils effectuent le Sa’i entre Al-Safa et Al-Marwah avant de se rendre à Mina, le jour de Tarwiyah, et de là à Arafat, le lundi, à 10 kilomètres de là, pour effectuer le plus grand coin de pèlerinage.

Environ 60 000 résidents participent aux rituels, contre environ 2,5 millions de musulmans qui y ont assisté en 2019. Les participants ont été choisis parmi 558 000 candidats, selon un système de vérification électronique.

Les rituels du Hajj sont limités cette année aux résidents d’Arabie saoudite vaccinés contre le virus, âgés de 18 à 65 ans et ne souffrant pas de maladies chroniques. Les rituels se déroulent dans des circonstances exceptionnelles en termes d’organisation et de nombre pour la deuxième année consécutive en raison de la persistance de l’épidémie.

Les autorités saoudiennes cherchent à réitérer le succès de l’année dernière, qui s’est caractérisée par une grande organisation et un engagement total dans les mesures de prévention contre la pandémie.

Les autorités saoudiennes ont déployé plusieurs points de contrôle de sécurité sur les principales routes menant à la Sainte Mosquée de La Mecque, selon un témoin oculaire sur place. Pendant ce temps, les préparatifs logistiques et sanitaires se poursuivent dans les camps de pèlerins à Mina.

Cette année, la saison du Hajj coïncide avec le nombre élevé d’infections dans le monde, notamment en raison de la propagation de versions mutées du virus, malgré les campagnes de vaccination qui se poursuivent depuis des mois.

Le mois dernier, le ministère saoudien du Hajj et de la Omra a annoncé que l’inscription des personnes souhaitant accomplir le Hajj était limitée aux citoyens et résidents d’Arabie saoudite uniquement, avec un total de 60 000 pèlerins.

    la source :
  • Erem news