SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Washington condamne l’attaque iranien contre Erbil

Le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a condamné dimanche l’attaque de missiles balistiques de l’Iran sur Erbil, la capitale de la région du Kurdistan irakien, dans le nord du pays.

Sullivan a déclaré que Washington travaillait pour aider l’Irak à acquérir des capacités de défense antimissile pour se défendre.

Aucun citoyen américain n’a été blessé dans l’attaque, et elle n’a visé aucune installation américaine, mais les États-Unis feraient tout ce qui est en leur pouvoir pour défendre leur peuple, leurs intérêts et leurs alliés.

Il a déclaré « Nous consultons le gouvernement irakien et le gouvernement du Kurdistan irakien, en partie pour les aider à acquérir des capacités de défense antimissile afin qu’ils puissent se défendre dans leurs villes ».

Les médias officiels iraniens ont déclaré que les Gardiens de la révolution avaient publié dimanche une déclaration revendiquant la responsabilité des attaques à la roquette contre les « centres stratégiques » israéliens à Erbil, la capitale de la région du Kurdistan au nord de l’Irak.

Toute répétition des attaques d’Israël se heurterait à une réponse dure, décisive et destructrice.

Israël a tué deux membres des Gardiens de la révolution iraniens la semaine dernière en Syrie.

Un certain nombre de roquettes ont atterri tôt dimanche à Erbil, la capitale de la région du Kurdistan dans le nord de l’Irak, dans des attaques qui n’ont pas fait de victimes ni de blessés, ont annoncé les autorités locales, sans préciser les emplacements cibles.

L’agence de presse officielle irakienne a cité le gouverneur d’Erbil, Omed Khoshnao, qui a déclaré que plusieurs roquettes avaient atterri sur Erbil, ajoutant que la cible n’était pas connue, qu’il s’agisse du consulat américain ou de l’aéroport d’Erbil, qui abrite une base de forces pour la coalition internationale contre l’Etat islamique.