SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

Washington impose des restrictions à l’entrée des fonctionnaires d’Amérique centrale

Le département d’État américain a dévoilé de nouvelles procédures de visa visant à restreindre l’entrée de responsables d’Amérique centrale accusés de « saper la démocratie ».

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a déclaré dans une déclaration publiée sur le site Web du département d’État que les nouvelles politiques visent à lutter contre la corruption, à protéger les droits de l’homme et la sécurité civile, et à « aider » les peuples d’Amérique centrale à « renforcer les institutions démocratiques, l’État de droit et la transparence ».

Les règles en matière de visas pour les fonctionnaires actuels et anciens du Guatemala, du Honduras et du Salvador seront renforcées.

Les nouvelles restrictions visent les fonctionnaires impliqués ou soupçonnés de « porter atteinte à la démocratie et à l’état de droit » par la corruption, l’obstruction des processus démocratiques ou l’atteinte à l’indépendance du pouvoir judiciaire.

M. Blinken a ajouté que ces nouvelles mesures envoient un « signal clair » que « ceux qui sapent la démocratie et l’État de droit au Guatemala, au Honduras et au Salvador ne sont pas souhaitables aux États-Unis ».