SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Washington : Nous excluons la possibilité d’une nouvelle guerre en Bosnie

Dans une interview qui a suivi sa rencontre avec le leader politique des Serbes de Bosnie, Milorad Dodik, l’envoyé américain dans les Balkans occidentaux, Gabriel Escobar, a exclu la possibilité d’une nouvelle guerre en Bosnie.

Il a déclaré : « La chose la plus importante sur laquelle nous sommes tombés d’accord avec toutes les personnes rencontrées aujourd’hui est que nous sommes tous d’accord pour dire qu’il n’y aura pas de guerre. C’est le message le plus important ».

Et il a ajouté : « Le leader des Serbes de Bosnie est prêt à faire des concessions », et ceci 3 jours après avoir été accusé dans une interview à « Radio Free Europe » d’avoir provoqué la nouvelle crise afin de « protéger son pouvoir et son argent. »

Aussi, il a poursuivi : « Milorad Dodik s’est montré ouvert à la discussion sur le retrait de toutes les lois qui affaibliraient les institutions centrales », soulignant que « son pays, qui a accueilli les négociations de paix en Bosnie en 1995, tient à l’intégrité territoriale » de l’Etat balkanique.

De son côté, le représentant international en Bosnie, Christian Schmidt, a souligné dans un rapport soumis la semaine dernière au Conseil de sécurité de l’ONU que la Bosnie « est exposée à la plus grande menace existentielle depuis la guerre. »

Schmidt a accusé Milorad Dodik et les dirigeants de la République serbe de Bosnie (Republika Srpska) de « mettre en danger la paix et la stabilité du pays et de la région », et a appelé la communauté internationale à agir.