SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Washington renouvelle ses doutes sur le retrait russe

Les doutes dominent toujours en Occident quant au début du retrait des forces russes de la frontière avec l’Ukraine, notamment aux États-Unis.

Dans la dernière déclaration américaine, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a annoncé aujourd’hui, mercredi, que son pays n’a pas remarqué de retrait des forces russes de la frontière avec l’Ukraine.

« Nous n’avons pas constaté de retrait russe de la frontière avec l’Ukraine », a déclaré Blinken dans des propos rapportés par les agences de presse.

« Les unités russes continuent de se déplacer vers la frontière avec l’Ukraine, et non l’inverse », a-t-il ajouté.

De son côté, le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, a déclaré plus tôt dans la journée que Londres n’avait pas encore vu de preuves que Moscou retirait ses forces de sites proches de la frontière ukrainienne.

Il a souligné que la Russie devait être jugée en fonction de ses actes lorsqu’il s’agit de désamorcer les tensions à la frontière avec l’Ukraine.

La Russie avait annoncé le retrait d’un certain nombre de ses forces stationnées à la frontière avec l’Ukraine, mais l’Occident a accueilli cette mesure avec beaucoup de prudence.