SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Zarif: l’Iran n’a pas payé les cotisations aux Nations Unies pour des raisons majeures

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a déclaré que le non-paiement des cotisations de l’Iran aux Nations Unies était pour des raisons majeures, rejetant la déclaration des Nations Unies suspendant le droit de vote de l’Iran au sein de l’organisation.
Zarif a souligné que la Charte des Nations Uniesو donne à l’Assemblée générale le pouvoir de décider si le non-paiement des cotisations à tout membre pour des raisons majeures, conserve son droit de vote au sein de l’organisation.

Dans une lettre au secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, Zarif a déclaré que l’interdiction bancaire unilatérale des États-Unis, était la raison pour laquelle l’Iran n’avait pas payé sa quote à l’ONU et que la suspension du droit de vote de l’Iran au sein de l’organisation était donc « inacceptable ».

Dans Le message de Zarif à Guterres: Comme vous le savez et le monde entier le sait, le peuple iranien est confronté à une guerre économique sans précédent, voire à un terrorisme économique, depuis la décision de l’ancien président américain Donald Trump de se retirer unilatéralement de l’accord nucléaire avec l’Iran. Cela se poursuit avec le président actuel, car il l’utilise pour faire un echange.

Zarif a souligné que « l’action des Nations Unies visant à priver le peuple iranien du droit de vote au sein de l’organisation internationale est erronée et illogique », ajoutant que « l’un des membres permanents du Conseil de sécurité, empêche l’Iran d’utiliser et de transférer de l’argent même pour acheter des médicaments et de la nourriture, avant de parler de payer sa cotisation aux Nations Unies. Il est regrettable que le Secrétaire général des Nations Unies n’ait pas prêté attention à ce crime au cours des trois dernières années. »
Zarif a assuré que « les mesures illégales des États-Unis et son terrorisme économique ont entravé la capacité de l’Iran à transférer ses cotisations financières aux Nations Unies et à d’autres organisations internationales ».

À la conclusion de sa lettre au Secrétaire général, le ministre iranien des Affaires étrangères a affirmé que « l’Iran est pleinement engagé à payer sa cotisation aux Nations Unies, et une fois que les raisons majeures causées par les mesures américaines unilatérales illégales seront levées, l’Iran continuera de payer ses cotisations aux Nations Unies et à d’autres organisations internationales », selon « RT ».