SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 October 2022, Saturday |

Zelensky : Moscou déploie des mercenaires syriens pendant sa guerre contre l’Ukraine

La guerre russo-ukrainienne dure depuis des semaines, mais aujourd’hui, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a indiqué dans une déclaration que Moscou déploie des mercenaires syriens pendant sa guerre contre l’armée ukrainienne, et a souligné que l’Ukraine a atteint un « tournant stratégique » dans cette guerre, mais a indiqué que la période des combats ne peut pas être déterminée.

« Il est impossible de dire combien de jours il nous reste à travailler à la libération des terres ukrainiennes. Mais nous pouvons dire que nous le ferons. Parce que nous avons déjà atteint un tournant stratégique », a-t-il déclaré dans un discours diffusé à la télévision ukrainienne.

Zelensky a appelé la communauté internationale à accroître la pression des sanctions sur la Russie, et a également exhorté l’Union européenne à prendre des « mesures plus fortes » à l’égard de la Russie. Il a également estimé que « la Russie doit être punie pour avoir bombardé des passages sûrs » pour faire sortir les civils des villes ukrainiennes assiégées, ceci après que le président russe Vladimir Poutine ait soutenu aujourd’hui les plans visant à autoriser les volontaires à combattre en Ukraine.

« Si vous voyez qu’il y a des gens qui veulent volontairement (soutenir les séparatistes dans l’est de l’Ukraine), alors vous devriez les aider à se déplacer vers les zones de combat », a déclaré Poutine au ministre de la Défense Sergueï Shoigu lors d’une réunion télévisée du Conseil de sécurité russe. Il a ajouté que cette mesure est justifiée car « les parrains occidentaux du régime ukrainien ne savent même pas ce qu’ils font » et rassemblent ouvertement « des mercenaires du monde entier pour les envoyer en Ukraine. »

Il convient de noter que l’Ukraine avait annoncé la formation d’un corps de volontaires étrangers intégrés à ses forces armées pour combattre les forces russes sur son territoire.

À son tour, le Kremlin a annoncé vendredi que les combattants de Syrie et des pays du Moyen-Orient seraient autorisés à combattre aux côtés de la Russie en Ukraine.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré aux journalistes que le ministre russe de la Défense avait noté que « la plupart des personnes qui veulent et souhaitent participer aux combats sont des citoyens de pays du Moyen-Orient et des Syriens. » Peskov a déclaré que la décision d’envoyer des combattants volontaires en Ukraine est acceptable, notant que les États-Unis soutiennent les mesures visant à envoyer des mercenaires pour combattre aux côtés des forces ukrainiennes.

« Si l’Occident est très excité par l’arrivée de mercenaires, nous avons aussi des volontaires qui veulent participer », a déclaré Peskov aux journalistes.

Dans un autre contexte, Peskov a déclaré que le Kremlin n’exclut pas une rencontre entre Poutine et Zelensky, mais a souligné qu' »une telle rencontre doit être pleinement préparée pour qu’elle donne des résultats. »

De son côté, Poutine a annoncé vendredi des « transformations positives » dans les pourparlers entre la Russie et l’Ukraine. « Il y a certainement des transformations positives, c’est ce que m’ont dit nos négociateurs », a déclaré Poutine à son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko lors d’une rencontre télévisée à Moscou. Il a déclaré que les négociations « se déroulent actuellement presque quotidiennement. »