SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

15 ans de prison pour les Libanais qui ont fui en Israël

Le Tribunal militaire permanent, dirigé par le général de brigade Ali Al-Hajj, a rendu une décision par contumace contre trois Libanais qui avaient fui vers Israël lors de la libération en mai 2000, les condamnant pour le crime de « traiter avec l’ennemi israélien, d’obtenir la citoyenneté israélienne , et entrer dans les territoires palestiniens occupés sans l’autorisation du gouvernement libanais ».

La décision a placé Tony Al-Hasrouni, Myrna Andraos et Saadi Al-Alam aux travaux forcés pendant quinze ans, chacun d’eux étant déchu de ses droits civiques, les obligeant à payer une amende d’un million de livres et mettant les mandats d’arrêt émis contre les mettre en vigueur.

Le tribunal a également condamné la mineure Linda H. Et elle a transmis une copie de son dossier au Parquet Militaire pour qu’elle soit déposée avec la mention valable de la faute du mineur.