SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

3 décisions du ministre de l’agriculture

Le Ministre de l’agriculture, Abbas Hajj Hassan, a rendu trois décisions relatives aux conditions d’importation de semences de pommes de terre et de certains types de légumes et de fruits importés dans des délais précis, et établissant un système de surveillance des polluants dans les aliments.

La première décision:
La première décision portant le n° 46/1 et relative à la modification de la Résolution n° 693/1 du 2/9/2014 (Détermination des conditions d’importation des semences de pommes de terre) stipulait ce qui suit:

L’Article 1: L’article deux de la résolution n° 693/1 du 09/02/2014 est modifié pour permettre l’importation de semences de pommes de terre et celles destinées à des expériences tout au long de l’année.
L’Article 2: Tout texte contredisant le contenu de la présente résolution sera annulé.
L’Article 3: La présente décision sera publiée au Journal Officiel et sera exécutée immédiatement après sa promulgation et notifiée à qui de droit.

La deuxième décision:
La deuxième résolution n° 39/1 et relative à l’amendement de l’article 3 de la résolution n° 340/1 du 29/09/2021 (autorisant l’importation de certains types de fruits et légumes importés dans des délais spécifiés) stipulait ce qui suit:

L’Article 1: L’article trois de la résolution n° 340/1 du 29/09/2021 est modifié comme suit:

Les produits agricoles égyptiens ne sont pas soumis à des permis d’importation préalables, qui sont autorisés à être introduits au Liban dans des délais spécifiques, comme stipulé dans la liste (3) de la loi n° 48 du 9/10/1998 (Programme exécutif de soutien aux échanges commerciaux entre le Liban et le Liban). la République arabe d’Égypte), y compris les pommes de terre. Il est permis d’y entrer dans la période allant du 1er février à la fin mars de chaque année.

Le reste des articles de la résolution sans modification.

L’Article 2: La présente décision entre en vigueur dès sa promulgation et est publiée au Journal officiel et notifiée en tant que de besoin.

La troisième décision:
La troisième résolution n° 51/1 relative à la mise en place d’un système de surveillance des contaminants dans les aliments stipulait ce qui suit:

L’Article 1: Un programme dénommé « Système de surveillance des contaminants dans les aliments » est mis en place au Ministère de l’agriculture, qui vise à surveiller les différents types de polluants potentiels dans les produits agricoles et alimentaires d’origine végétale et animale, y compris les industries agricoles rurales, avec la dans le but d’assurer leur sécurité et en application des principes de précaution et d’analyse des risques.

L’Article 2: Le « système de surveillance des polluants dans la chanson » relève directement du ministre de l’agriculture

L’Article 3: Le ministre chargé de l’agriculture prend un arrêté confiant les missions de gestion du système de surveillance des polluants dans les denrées alimentaires à une équipe d’agents du ministère chargé de l’agriculture ayant suivi des formations dans le domaine du programme, cette équipe est dénommée direction. équipe du « Contaminant Monitoring System in Food ».