SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

6 millions de dollars pour résoudre la crise du carburant

La Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies au Liban, Najat Rushdi, a annoncé l’allocation de 6 millions de dollars du Fonds humanitaire pour le Liban afin d’assurer la continuité des services de santé.

Rushdi a souligné, dans un communiqué, que « cela complétera le montant de 4 millions de dollars qui sera également alloué par le Fonds central d’intervention d’urgence pour soutenir les services d’eau, selon ce que le coordinateur des secours d’urgence a annoncé la semaine dernière ».

Elle a expliqué: « Cette annonce est intervenue à la lumière de la grave pénurie d’électricité et de carburant que connaît actuellement le Liban.  »

Elle a déclaré que « les entrepôts centraux et les centres de distribution au niveau du district qui sont utilisés pour maintenir le processus de refroidissement et le stockage sûr des produits de santé essentiels, tels que les vaccins et autres médicaments importants, seront soutenus.  »

En outre, Rushdie a estimé que « le Fonds humanitaire pour le Liban accordera un soutien humanitaire exceptionnel et limité dans le temps, dans le but d’assurer la continuité des services de santé vitaux dans le pays pour une période n’excédant pas trois mois ».

Elle a souligné que cette initiative ne constitue qu’un soutien d’urgence ponctuel.  »

Elle a poursuivi: « Les interventions soutenues par le Fonds humanitaire du Liban font partie du plan d’intervention d’urgence au Liban pour 2021-2022.  »

Le Fonds humanitaire du Liban est un fonds national conjoint dirigé par le Coordonnateur humanitaire au Liban et géré par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.

Ce fonds a été créé en 2014, dans le but de soutenir la distribution stratégique de l’aide humanitaire aux personnes les plus vulnérables au Liban de manière efficace, rapide et responsable.

Les allocations au Fonds humanitaire pour le Liban complètent les 4 millions de dollars alloués par le Fonds central d’intervention d’urgence.

Cela a été annoncé par le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, Martin Griffiths, lors de sa visite au Liban le 31 août 2021.

Le financement du CERF vise à faciliter l’accès au carburant pour les installations d’approvisionnement en eau, car elles desservent 2,3 millions de personnes à travers le Liban.