SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

66 députés contre lui… Le Hezbollah n’a pas la majorité au parlement

Aujourd’hui, le Hezbollah n’a pas la capacité de contrôler les décisions du conseil, aujourd’hui il est surpris par l’entrée des révolutionnaires sur la place du conseil.

La conclusion peut-être la plus importante que l’on puisse tirer des élections législatives, sur la base des chiffres tirés des résultats officiels, est que le Hezbollah et ses alliés n’ont pas obtenu la majorité à la Chambre des représentants, le nombre total de sièges n’ayant pas dépassé 59, répartis comme suit

Mouvement patriotique libre et bloc Tashnaq: 21
Hezbollah et le Mouvement Amal: 31
Jihad Al-Samad: 1
Almarada: 2
Farid El Khazen: 1
Al-Ahbach: 2
Hassan Mourad: 1

Reste à connaître la position des trois députés: Oussama Saad, Abd al-Rahman al-Bizri et Charbel Massad, avec la possibilité que Massad soit dans l’axe anti-Hezbollah, puisqu’il est le fils d’un milieu souverain de Jaziniah.

Quant aux 66 députés restants, bien qu’ils soient divisés en plusieurs blocs, comme le bloc des Forces, le bloc du Changement et d’autres petits blocs comme le Parti Kataeb et le Groupe islamique et ceux qui appartenaient auparavant à l’avenir, ils comptent environ 8, et environ 10 indépendants.

Ils ont tous pris des positions claires contre le Hezbollah, et on peut donc considérer que le contrôle du Parlement par le Hezbollah est tombé et que le nouveau parlement est souverain par excellence.