SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Abou Chakra: Le citoyen ne peut plus supporter les fardeaux

Le chef du Syndicat des propriétaires de stations-service, Fadi Abou Chakra, a déclaré à l’Agence nationale de presse que « le navire diesel qui a été exposé à une panne à Amchit dimanche dernier a commencé à se décharger après plusieurs contacts établis pour résoudre ce problème ».

Il a appelé les responsables du gouvernement et du Parlement « à examiner la question des droits de douane sur l’essence après avoir approuvé le budget, à adopter le taux de Sayrafa pour les droits de douane au lieu de 1 500 LL, car toute augmentation du prix de l’essence sera supportée par le citoyen qui ne peut plus supporter plus de fardeaux. Les propriétaires de stations et les distributeurs ne supporteront pas de frais supplémentaires ni d’augmentation des prix.»

Abou Chakra a souligné que « le prix d’essence a atteint le seuil de 360 000 LL en plus de la hausse du prix mondial du pétrole et du taux de change élevé du dollar au Liban », soulignant que « la situation ne supporte pas plus d’augmentations, en particulier que les prix mondiaux du pétrole pourraient augmenter ».